vendredi 20 avril 2012

Analyse pseudo-philosophique d'un mal ambiant: le OTT

J'avais fait un précédent article sur le sujet ici. Vous pouvez le consulter avant d'attaqué celui-ci si le cœur vous en dit.


~Pourquoi avoir choisis encore une fois le sujet de l'OTT? En fait j'ai eu une passade où je tolèrais ce style mais depuis quelques temps je sature un peu de ce neo-lolita qui ternis (n’ayons pas peur des mots) l'image que j'avais (et que beaucoup avait en fait...) du lolita quand je suis arrivée dans le lolita pour la 1ère fois. Même le GLB n'a plus rien de naturel!
Bref, en parlant avec d'autres lolitas j'ai eu l'idée de cet article.




OTT, maladie du lolita?


Quand je suis arrivée dans la communauté lolita il y a... piouffff... environ 6 ou 7ans, je ne connaissais pas grand chose au lolita, j'admirais des filles simples comme Silveryohko par exemple. C'est un peu l'image qui s'est construite dans ma tête au fur et à mesure du temps, l'image de la sweet épurée (sans forcément passer par le old school), la gothic classe.
Dans toute chose il y a une évolution, c'est un fait! Donc le lolita devait évoluer. Des prints ont commencés à apparaitre afin d'étendre les combinaisons d'habillage. Il y a eu une phase de latence dans l'évolution où l'on portait ce que les marques sortaient de façon simple (et ça là que j'aurais aimé que le processus se bloque) sans en faire des caisses. Par la suite le style s'est encore étendu et l'OTT est né. Pour celles qui ne connaitraient pas très bien ce style vous pouvez cliquer le lien en haut de l'article!
De plus en plus d’accessoires, des prints de plus en plus gros, de plus en plus cute, de plus en plus de plus en plus quoi. Cette image s'est rapidement imposée dans la communauté, si bien que le style appelé simplement "gothic lolita" n'a laissé de place qu'au sweet déjà bien prononcé et à l'OTT.


Aujourd'hui si l'on demande à quelqu'un l'image qu'il a du lolita je pense qu'il va directement penser à la femme enfant à la limite de l'ageplay qui représente si bien le OTT, et c'est la que la contagion est dangereuse. Une fusion imminente s'annonce car le OTT à pris le pas sur le lolita et les autres styles à la traine derrière. La médiatisation du sweet AP exacerbés, la surpopulation de OTT ou styles très proche, tout cela renforce le processus! Pire... On en vient à créer du gothic OTT, du clasic OTT... De plus l'OTT à entrainé avec lui une vague de fausseté dans le lolita, photoshop à outrance, circle lens, perruque, toujours en faire plus, dans la surenchère à chaque fois!
Ajoutons à ça une confusion totale avec des styles "proches" comme le fairy kei. Aujourd'hui AP, marque lolita, sort des collections "lolita" qui n'ont plus rien de lolita (polka dot chocolate par exemple) mais qui contribue à ce processus de fusion de style.
Aujourd'hui le lolita n'a plus rien de son aspect originel, certains tentent de résister mais ils finiront par se faire manger en voulant tester le OTT, comme beaucoup!

J'entends le ras le bol de beaucoup de fille, au jour le jour, des filles qui ne vont plus sur D_L, EGL, les trombinoscopes en tout genre... Je trouve ça triste d'en arriver là!
La fusion en est au point de non retour, et sauf si les marques décident de revenir à des fondamentaux alors ça continuera!
Pour moi ces fusions de styles gangrène le lolita de l'intérieur. Je ne dis pas de ne pas faire de OTT, mais le lolita est un style où l'on peut dire "je m'habille souvent comme ça", je ne vois dans l'OTT qu'un vulgaire déguisement et n'y ressens nullement l'essence originel du lolita!


OTT, maladie de la société?

Et là vous vous dites, mais c'est quoi ce rapprochement à la mords-moi le nœud! En fait il n'est pas très difficile à faire si l'on y réfléchit de plus près.
Ce qui caractérise la société actuelle est principalement la consommation; en vouloir plus, toujours plus jusqu'à plus soif. Consommer tout et n'importe quoi. Et bien je pense qu'un parallèle peut être fait avec le OTT, et d'une manière plus général avec la nouvelle génération de lolita (qui ne jure que par les réplicas).
Dans le OTT on joue sur la profusion de tous, bijoux, froufrou, serre-tête, etc... Quand on s'engage sur la voie de l'OTT on s'engage à consommer à profusion des objets de marque [ok, on peut fabriquer aussi... mais la majorité des OTT ont de la marque]. Et voilà, on retombe dans cette société de consommation! En vouloir toujours et encore plus, de toutes les couleurs pour aller avec telle robe. Vouloir le dernier print sorti... et le prendre en full set...
Je pense que cela se retrouve aussi dans d'autre style, mais principalement dans le OTT.
Si l'OTT a autant de succès c'est parce qu'inconsciemment, les personnes qui sont formatées à la société actuelle, seront plus attirées par la profusion de l'OTT. Plus on en a, mieux c'est! C'est un peu simpliste comme raisonnement, mais il me semble qu'il n'est pas totalement erroné.

Vous allez me dire, au final c'est leur argent alors qu'importe? Et je vous répondrais, tout à fait!

Cependant l'OTT renvoie une image et la véhicule à travers le lolita. Quand une personne arrive dans la communauté elle voit l'OTT et le succès qu'il a, la profusion de truc choupinou-kawaii. Elle se dit alors qu'elle veut devenir ainsi...
Et c'est là que je trouve que l'OTT renvoie une image qui entache le reste, car elle donne l'impression que pour être aimé de la communauté, avoir des compliments, il va falloir avoir autant de chose que la personne OTT en face. Le style renvoi l'image (souvent fuit) de la société de consommation, en vouloir toujours plus tout de suite! [Ce qui rejoint le succès des replica, en vouloir toujours plus et maintenant!] et l'image circule de plus en plus au fur et à mesure que l'OTT devient connu au alentour.
Personnellement sans renier la société actuelle (ce que personne ne peut faire mis à part un hermite vivant dans une grotte au fin fond du Népal) je n'aime pas l'image qu'il renvoie, et je préfère l'image des filles proprettes qui sont passionnées par leur vêtements.
Je pense sincèrement qu'on peut porter le sweet lolita sans avoir 3paires de wristcuff, 20 bracelets sur chaque bras et 5 ou 6 headbows sur la tête...et ce même avec des print AP qui sont fait pour...
Et pour le coup, tout le lolita me manque sincèrement...

21 commentaires:

  1. Si à l'époque de ton premier article sur l'OTT je n'avais rien dit c'est d'une, parce que j'étais d'accord avec toi, de deux parce que le phénomène m'indifférait plutôt. Mais maintenant oui je dois avouer que les tenues me sortent par les yeux, les couleurs m'écoeurent et je ne vois plus rien en commun entre le Lolita que je connais et celui qu'il est devenu avec l'OTT. Je suis vieille école (on va dire) pourtant je ne suis pas une old school, bien au contraire. Ce qui me gène le plus dans l'OTT c'est le total manque de créativité au final. Elles, elles diront l'inverse mais moi je vois pas où est l'originalité à mettre un full set et chaque fois 5 tonnes d'accessoires multicolors. Quand je vois une OTT je ne vois pas une lolita avec une identité propre... je vois juste un fille qui joue à la surenchère. Et je comprends que les passants dans la rue les prennent pour des ovnis.
    J'aime les mélanges, l'audace mais aussi la simplicité. C'est pour ça que je ne peux pas aimer l'OTT. Comme j'ai pu le dire sur mon blog il y a quelques temps, je respecte ces filles mais je trouve que nous n'avons au final rien au commun si ce n'est le mot "lolita".

    RépondreSupprimer
  2. J'aurais aussi juste pu dire +1 XD

    RépondreSupprimer
  3. i don't understand french,but i love ott sweet,and i dress up to it :)

    RépondreSupprimer
  4. Mais vazy là c'est exactement ce que j'ai dit dans la 3ème partie de mon exposé XDD

    RépondreSupprimer
  5. Je n'aime pas l'image que renvoie le OTT non plus. Je crois que je n'aurais rien contre si ça ne grignotait pas de plus en plus sur la perception qu'on a du lolita en général.
    C'est dommage que certaines personnes en viennent à penser qu'on est obligé de ressembler à ça pour être original, ou marginal.

    RépondreSupprimer
  6. Alors, là, je t'aime! (Comme un fou, comme un soldat, comme une star de cinéma!)

    RépondreSupprimer
  7. Je suis contente de trouver un nouvel article par ici! :)
    Je partage ton avis sur le phénomène OTT, qui à mon avis est bien parti pour durer...
    Je suis tout particulièrement d'accord sur ce passage "Et c'est là que je trouve que l'OTT renvoie une image qui entache le reste, car elle donne l'impression que pour être aimé de la communauté, avoir des compliments, il va falloir avoir autant de chose que la personne OTT en face." L'OTT est devenu une sorte de but ultime, comme si c'était le style qui faisait de toute lolita, une lolita accomplie.

    RépondreSupprimer
  8. Merci...
    c'est un article que je partage entièrement !
    L'OTT est devenu le but à atteindre pour la plupart des sweets, qui sont déjà bien majoritaires chez les lolis...ça commence à me sortir par les trous de nez.
    Je défendrai jusqu'à la mort cet exemple significatif : Tchi a reçu le prix coordi Aatp à la dernière TP Baby, et elle s'est pris un secret car sa tenue était "trop simple", par rapport à d'autres filles en OTT Baby je suppose...
    L'OTT gangrène le lolita, je ne veux pas être assimilé à cette mouvance...

    RépondreSupprimer
  9. C'est déjà pas mal de réduire cette saloperie au simple mot OTT. Ca le sépare un peu mieux du style Lolita, qu'il n'est, mais alors, pas du tout. C'est le cafard dans ta maison : il a le droit d'exister, mais il a choisi TA maison ! En tout cas il est très fort pour enlever toute visibilité au vrai Lolita, qui n'attire plus grand monde de neuf. C'est pourquoi j'aimerais vraiment que les OTT se cassent des communautés loli, parce qu'une nouvelle OTT, ça n'est pas une nouvelle lolita, et parce que quand un style aussi contraire au lolita prend sa place, même dans les glb, dans les streetsnaps, et bien sûr chez les boutiques qui se renient parce qu'elles ont flairé un marché (ce qui est impardonnable pour une mode de niche, sensée s'être spécialisé dans quelque chose; le bon sens commercial demanderait au moins un changement de marque, ou une séparation nette avec deux directions de style, tout mélanger, ça n'est pas pro du tout !), on tue dans l'oeuf la possibilité de continuer à faire prospérer la diffusion du Lolita.

    Quant à savoir pourquoi dans ce commentaire j'écris avec l'acquis que l'OTT n'est pas du lolita, j'ose espérer que personne ne se voile à ce point la face pour me contester… Un simple mood board Lolita vs un mood board OTT, ou un organigramme qui pointe d'un côté vers l'élégance et de l'autre vers le clinquant, et d'un côté vers des inspis historiques et de l'autre vers des inspis modernes autres toutes japonaises suffirait à prouver que les coordinations ne se croiseraient jamais.

    RépondreSupprimer
  10. Merci ! Je partage entièrement ton point de vue.
    De toute façon quand je vois une OTT j'ai envie de lui dire " et tu veux que les gens te croient quand tu dis que c'est un style vestimentaire , que tu veux le porter tous les jours?" C'est juste un déguisement.. La preuve on ne reconnait même plus les filles ..

    Shimi

    RépondreSupprimer
  11. ......... Lunie chan et Kitch sont d'horribles Lolita sans AUCUNE imagination et sans AUCUNS dons pour la coordination tant qu'on y est.. LOL. :D

    Regarde toi avant d'aller regarder chez ton voisin et puis tu es aussi intolérante que les gens "normaux" qui t'insultent ou se moque de toi sans raison dans la rue.. --"

    Une corde pour tout vous préjugés!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne vise pas des personnes en particulier ici.
      Je ne sais pas si Mlle Chantilly devrait se regarder plus que certaines, mais je suis contente de voir que, visiblement tu l'as déjà fait, et tu as eu la sage décision de rester anonyme , ou peut être est ce par manque de courage ? :)

      Au moins Chantilly expose publiquement ses avis, sans se cacher elle, avis qui, visiblement est partagé par pas mal de personnes.

      Supprimer
    2. Et c'est d'autant plus dommage de se mettre en anonyme lorsque qu'on prétend être dans le camp de la tolérance et de l'ouverture d'esprit.

      Supprimer
  12. J'aime bien l'OTT, mais ce n'est pas le style que je préfère dans le lolita.
    C'est très humain de vouloir suivre la tendance pour ne pas devenir le mouton noir. C'est pareil pour les gens "normaux", ils suivent la mode du moment pour être accepté des autres.
    Je porte l'OTT de temps en temps, lorsque l'effet extraterrestre est dicipé par un évènement (comme la Japan Expo). Je n'éprouve pas de honte quand je le porte (ni même les autres styles du lolita). Mais là où je me sent mal à l'aise, c'est la différence de réaction de la communauté (lors d'évènements) lorsqu'on porte l'OTT et un autre style.
    J'ai l'impression que l'hostilité est moindre quand on est en OTT.
    Ca donne effectivement l'impression qu'on n'a plus le choix.

    RépondreSupprimer
  13. Je pense qu'il y a aussi le fait d'avoir encore la liberté de s'habiller comme ça : tu es encore à la fac, ou tu fais encore des études, bref on tolère que tu sois complètement pétée avec tes vêtements parce qu'il n'y a pas vraiment de responsabilité liée à l'image que tu projettes.

    Par contre, à moins de travailler dans un milieu très libre (mode alternative, coiffure etc) une fois entrée dans le "monde de l'entreprise" (je hais ce terme mais bon...) tu n'as plus vraiment ni le temps ni l'état d'esprit pour ça. Que fais tu si un client ou un de tes collegues te voient comme ça dans la rue, dans un travail ou pouvoir te faire confiance et te voir comme un adulte mature, capable d'assumer des responsabilités est important ?
    Alors oui, il y a les gens ouverts d'esprit qui s'en fichent et qui s'en réjouissent au contraire, mais les 3/4 des gens vont se dire : omg celle là je l'ai captée, et hop les conséquences qui vont suivre....
    Et soi même en "grandissant", on a plus envie d'être prise au sérieux et de se sentir femme (impossible avec le ott), donc on atténue le style petit à petit...
    Le lolita est possible pour quelqu'un de plus agé car élégant et féminin, un peu différent de la mode actuelle mais qui peut quand meme être apprécié, le ott à partir d'un certain cap ce n'est plus possible, et meme la personne elle meme le sent je pense ;)

    Il n'y a pas de fille de plus de 30 ans qui s'habille en ott je crois... a moins de bosser dans un milieu libre là encore. Bref, c'est comme les emos, punks etc : profiter de sa jeunesse, de sa liberté à fond, pour ensuite se trouver quelque chose qui permet de concilier notre envie d'originalité et une vie active.

    Alors oui ça bouffe le lolita car très rentable, mais au final ce n'est pas quelque chose qui va durer tres longtemps (plus de 5, 6 ans) donc pas vraiment de quoi s'inquiéter ;) meme si l'image du lolita en patit, ce qui est dommage, le vrai lolita, intéressant, est celui qui reste au final ^^

    RépondreSupprimer
  14. Je trouve ton article très intéressant, et je pense que j'adhère à ce mode de pensée. Je ne m'y connait pas beaucoup dans la mode lolita, bien qu'elle me fascine. Mais je ne suis pas intéressé par ce surplus de "kawaii"... Ce qui plait avant tout dans le lolita, c'est l'image de la FEMME coquette, presque "pure". Or comme tu l'as signalé, les gens n'y voit plus qu'une enfant à fond dans le Japon (il faut dire que maintenant, si on porte du rose, on est des gamines pour les autres...)

    RépondreSupprimer
  15. J'adore XD
    Tout est dit!
    Nella

    RépondreSupprimer